Categorieën
lyriek

Daily Délie CXXV

Ensevely long temps soubz la froideur
Du Marbre dur de ton ingratitude,
Le Corps est jà en sa foible roideur
Extenué de sa grand’ servitude:
Dont ame, & coeur par ta nature rude
Sont sans mercy en peine oultrepassez.
  O aujourd’huy, bienheureux trespassez,
Pour vostre bien tout devot intercede:
Mais pour mes maulx en mon tourment lassez
Celle cruelle, un Purgatoire excede.

 

Geef een reactie

NL EN FR RU ZH-CN AM
%d bloggers liken dit:
This website uses the awesome plugin.