Categorieën
lyriek

Daily Délie LXXVII

Au Caucasus de mon souffrir lyé
Dedans l’Enfer de ma peine eternelle,
Ce grand desir de mon bien oblyé,
Comme l’Aultour de ma mort immortelle,
Ronge l’esprit par une fureur telle,
Que consommé d’un si ardent poursuyvre,
Espoir le fait, non pour mon bien, revivre:
Mais pour au mal renaistre incessamment,
Affin qu’en moy ce mien malheureux vivre
Prometheus tourmente innocemment.

Geef een reactie