Categorieën
Daily Délie

Daily Délie XXVII

Voyant soubdain rougir la blanche neige
Au rencontrer chose, qui luy meult honte,
Vaine raison mes sens troublez surmonte,
Et jà la fin de mes desirs me pleige.
En cest espoir, tresmal asseuré pleige,
Je croy pitie soubz honteuse doulceur.
Parquoy en moy, comme de mon bien seur,
Je fais pleuvoir joyes a si grand somme,
Qu’en fin me tire au fons de sa grosseur
Un doulx obly de moy, qui me consomme.

Geef een reactie