Categorieën
Over de taalgrens

EXPO PORNOLETTRISME + BRUL + L’ARMEE NOIRE + …

JEUDI 11 MARS 2010 19 H

à

KAAMER12

rue Crickx, 12 – 1060 Saint-Gilles

VERNISSAGE

de l’exposition

PORNOLETTRISM

avec

ARIANE BART

JEAN-FRANçOIS BLANQUET

ANTOINE BOUTE

JEAN-PHILIPPE CONVERT

PETER KEENE

PIET.sO

exposition du 12 au 28 mars

du mardi au dimanche de 14 à 18 h

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

VENDREDI / VRIJDAG  26/03

VANAF / A PARTIR DE  20 H 30

TROISIEME / DERDE SOIREE BRULAVOND

LES ATELIERS CLAUS

RUE CRICKXSTRAAT 15 – 1060 BRUXSEL

AVEC / MET

CLUB MORAL

(DANNY DEVOS, ANNE-MIE VAN KERCKHOVEN, MAURO PAWLOWSKI)

MAURO PAWLOWSKI & ANTOINE BOUTE

SEBASTIEN RIEN

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

VENDREDI 12 MARS

&

SAMEDI 13 MARS

à

LA PLATE-FORME

67/69, rue Henri Terquem 59240 Dunkerque

Tél : + 33 (0)3.28.58.25.66

laplateforme@live.fr

Deux soirées, deux soirs de suite à 19H, confiées précisément à l’armée noire, groupe déterminé à donner de la voix aux infréquentables.

AVEC ENTRE AUTRES

CHARLES PENNEQUIN

EDITH AZAM

ANTOINE BOUTE

CECILE RICHARD

BENJAMIN MONTI

QUENTIN FAUCOMPRE

PAKITO BOLINO

LAURENT CAUWET

LES AMIS DE LA PLATEFORME

ET DE ROCK’N’ROLL CHARITY HOSPITAL

LES GENS DE DUNKERQUE

AVEC DES PERFS DE SERIGRAPHIE

DES MICROS DANS TOUS LES COINS POUR PARLER

DES GUITARES

DES BATTERIES

DES MOTS SUR LES MURS ET LES FENETRES

DES DESSINS DE TOUT LE MONDE EN TRES GROS

DES BELLES AFFICHENT SUR LES MURS DE LA VILLE

DES LECTURES

DES PERFS EMOTIONNELLES

LA REVUE

DES BIERES…

Et aussi ……

intervention probable des artistes de tout bord, amis scribouillards, bidouilleurs, amuseurs sans public, graphouteur de proses et gribouilliste à theuteure, ainsi que tous les enfants, les élèves, les sans grades, les paumés de la ville, les RSA aux beaux restes, les dockers rockers, les sécrétaires pas particulières, les perdants du loto et du quinté plus, les bureaulières aux belles poitrines, les poitrinaires poilants, les commerçantes louches et leurs maris pas clairs, les bouchers-poètes, les sectateurs du steak en skate, les cafetiers complètement fumés et leurs clients cancérisés, tous les clodos et toutes les putes de Dunkerque et environ.

L’armée noire débarquera sans aucun doute à la Plateforme avec ses rations de combat (dessins, gravure, monotype, sérigraphies, écritures, photocopies, brouillons de textes, dessins ratés), sa revue de 400 pages couleur, ses gazettes

et tout un bataillon d’ami(e)s de longue et de fraîche date, tels que Thierry Rat, Thomas Sidoli, Clémence Lucier, Anne-Claire Hello, Didier Calleja et son bus de poètes, A&dman, Eléonore Lebidois, Yoman, Benjamin Monti, Aurélien Marion, Martin Gosset, Johnny Payelle, Andréï Tchikalito, Angèle Chanjou, Lise N, Guy Niole, Piérot Génard, Vinau Thoams, Fabien Bassas (et sa revue des gens bien et pas bien du tout), José Lesueur, etc.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

&

18 MARS

CLINIQUE DU FREMUR

STUDIO MARCEL / RECYCLART

++++++++++++++++++++++++++

&

27 MAART

POEZIENACHT – TOT DIEP IN HET DONKER

TE BRUGGE PLUS

Wollenstraat 53,  8000 Brugge

Categorieën
Over de taalgrens

Mort au pilon!

BXLmortaupilon09small

maelstrÖm reEvolution® s’allie aux éditions L’Arbre à Paroles et La 5e Couche et avec L’Association des Cercles Etudiants de l’ULB pour revendiquer par avance toutes les actions commandos anti-bibliocide perpétrées lors de la première
SEMAINE DES LIVRES À PRIX LIBRE

DU 22 AU 26 SEPTEMBRE 2009

dans le cadre de l’opération

MORT AU PILON !

LES LIVRES INVENDUS LIBÉRONS !

NON À LA SURPRODUCTION PLANIFIÉE

Pilonner les livres est aussi barbare que les brûler, mais provoque moins d’indignation. Les feuilles vierges obtenues grâce aux pages imprimées recyclées fourmillent de fantômes. Des mots ressurgissent, des terminaisons de verbes achèvent de se décomposer, des bribes de ponctuation affleurent. L’autodafé lave quand même plus propre.
(Roland Topor)

Éditeurs, revuistes, auteurs et autres humanistes, rejoignez cette action !

DÉCLARATION

Le pilon est une étape désormais “ normale ” d’un cycle de sur-impression/production/

commercialisation. Nous, artisans du livre, commerçants sentimentaux qui refusons haut et fort cette pratique devenue systématique, avons décidé de LIBERER nos livres surnuméraires, rituellement, une fois l’an !

APPEL

Lecteurs et Amateurs du livre en tout genre, bibliothèques d’hôpitaux, de prisons, d’écoles, d’associations et d’ONG, venez participer à cette opération et prenez tous les livres que vous désirez ces jours-là : leur prix est libre et sera donc celui que vous leur donnerez !

AVERTISSEMENT

Des dizaines de commandos anarcopsychotiques spécialisés dans la lutte contre la barbarie sillonneront la ville à pied, en camionnette et en charrette ! et libéreront des centaines de livres dans la rue, les cafés, le métro, les couloirs de journaux, radios, télés, institutions et ministères… à la Prison de Saint-Gilles, à la Grand-Place, aux Halles Saint-Géry, au Palais de Justice, à la Gare Centrale, dans des grandes surfaces, etc. et même dans des librairies !

ARGUMENT

  • Chaque rentrée littéraire est assortie de son lot de surproduction.
  • la surproduction de livres : c’est imprimer délibérément plus de livres que le marché ne peut en absorber, afin d’occuper visuellement le marché-territoire en empilant le plus de livres possible.
  • le rythme de roulement des livres en librairie classique est de plus en plus court : de quelques mois, il y a encore quelques années, nous sommes passés à quelques semaines aujourd’hui (parfois 2 ou 3) : on ne laisse plus le temps aux livres de se faire connaître. Les librairies s’industrialisent et le fonds disparaît : les nouveautés ne lui laissent plus de place.
  • la pratique des « offices »1 et des « marges arrière » génère un flux tendu, « de la production à la consommation ». Aujourd’hui, on compte généralement entre 40 à 60% de « retours » de livres invendus.
  • ces invendus peuvent être revendus à des grossistes, à des prix imbattables.
    de plus en plus, ces invendus sont directement renvoyés du revendeur (libraire) au distributeur, puis envoyés au pilon.
  • le pilonnage des livres, c’est la destruction massive des livres dans des usines spécialement prévues à cet effet (qui les achètent jusqu’à 100 € la tonne). 1500 tonnes de papier peuvent être ainsi broyées toutes les 5 minutes. On transforme les livres en de très belles « balles » colorées (des cubes de 1 m3 en moyenne qui peuvent peser parfois jusqu’à 250 kg !) Voir la vidéo : http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafJFNn.html
  • ces « balles » sont revendues (à 30 € l’unité) et envoyées par cargos dans des pays comme la Chine ou l’Inde afin d’être traitées chimiquement (on sépare les encres du papier à très bon prix en Asie) pour en faire du PQ, des cartons d’emballage, des abats-jour… ou du nouveau papier à imprimer… qui sera revendu à l’industrie des pays occidentaux… Certains prétendent qu’il s’agit de développement durable (sic.) cf. l’excellent article paru dans le Livre Hebdo du 30.10.08 Le cauchemar du pilon (http://bibliobs.nouvelobs.com/20081030/8211/le-cauchemar-du-pilon)
  • ce cercle de surproduction, pour certains types de livres seulement pour le moment (non ou peu illustrés), connaît pourtant des alternatives de plus en plus probantes : l’impression à la demande, numérique, se développe de plus en plus dans les imprimeries.

CONCRÈTEMENT

COMMENT ?

En organisant cette semaine des Livres au Prix Libre. Chaque livre libéré par son éditeur sera échangé contre monnaie, la valeur de l’échange étant laissée à l’appréciation de l’acquéreur.
Des lectures d’auteurs de livres “libérés” ainsi que d’auteurs faisant paraître des nouveautés se produiront sur place ! Le public sera invité à participer activement !

OÙ ?

  • À BRUXELLES : ULB–Solbosch (Bâtiment F – Hall des restaurants) – Avenue Paul Héger – 1060 Bruxelles (de 11h à 17h du 22 au 25 inclus) – Permanence à LA GOUTTE – 135 avenue de l’Hippodrome, 1050 Ixelles – du mardi au samedi, de 14h à minuit; le dimanche après 17h. Lectures, concerts, performances, le 24 septembre à 18h.
    Et dans plusieurs lieux de la ville par des actions commandos : à la Prison de Saint-Gilles, à la Grand-Place, aux Halles Saint-Géry, au Palais de Justice, à la Gare Centrale, dans des librairies, dans des grandes surfaces, etc.
    Une camionnette ainsi qu’une charrette rebaptisées Book Squad / Véhicules de la Libération des Livres sillonneront la ville à partir des deux campements de base : l’ULB et les Halles Saint- Géry.
  • À AMAY : à la Maison de la Poésie d’Amay, qui met à disposition un magnifique entrepôt, un théâtre à rebâtir (le Théâtre des Utopies), 8 place des Cloîtres, à 4540 Amay. Lectures le samedi 26 septembre, à partir de 19h30.

QUAND ?

Pendant toute la semaine du 22 au 26 septembre 2009 inclus.

PLUS D’INFOS

sur les sites des éditeurs : http://www.maelstromreevolution.orghttp://www.maisondelapoesie.comhttp://www.5c.be
sur Facebook, cherchez l’événement « Mort au Pilon ! »
sur fichier PDF à la demande par courriel à info@maelstromreevolution.org

INFOS ET CONTACTS

Daoud El Gian +32.(0)498.60.72.53 – Xavier Löwenthal +32.(0)479.35.10.83 – David Giannoni +32.(0)497.33.73.25

ARTICLES DIVERS

http://bibliobs.nouvelobs.com/20081030/8211/le-cauchemar-du-pilon
http://www.lepoint.fr/actualites-litterature/2008-07-24/le-grand-cimetiere-des-livres/1038/0/262709

VIDEO

http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafJFNn.html

Faites circuler l’information !

ONT ADHÉRÉ À CETTE OPÉRATION DÈS LA 1ERE HEURE

Ed. Adage (Québec) . éd. L’Arbre à Paroles (Be) . éd. L’Association (Fr) . éd. La 5e Couche (Be) . maelstrÖm reEvolution (Be) . Maison de la Poésie d’Amay (Be).Nicolas Ancion (auteur, Be) . Samuel Arcan (traducteur, Arg) . Ben Arès (poète, Be-Madagascar) . Antonio Bertoli (poète, It) . dAnte bertOni (thérapoète, It-Be) . Martin Bakero (poète, Chili-Fr) . Antoine Boute (poète, Be) . Francis Chenot (poète, Be) . Marianne Costa (poète, traductrice, Fr) . Chantal Deltenre (auteur, Fr-Be) . Laurent d’Ursel (Lœuvrette Factory, Be) . Otto Ganz (auteur, Be) . Théophile de Giraud (auteur trublion, Be) . Serge Delaive (auteur, Be) . Daoud El Gian (anarcopsychotique, Mar) . Sandrine Emmery (artiste, Be) . Dafné Erysnomia (secrétaire, Be) . Michèle M. Gharios (auteur, Liban) . David Giannoni (poète, Be-It) . Kenan Görgün (auteur, Be) . Pierre Guéry (auteur, Fr) . Sylvie Leroy (artiste, Be) . Julie Lévy (future infirmière, Be) . Frédérique Longrée (artiste, Be) . Rio di Maria (poète, Be) . Xavier Löwenthal (artiste, Be) . Tom Nisse (auteur, Be) . Mathieu Pierloot (auteur, Be) . Milady Renoir (auteur, Be) . Elizabeth Robert (auteure, traductrice, Ca) . Gaetan Saint-Remy (cinéaste, Be) Keyvan Sayar (auteur, Fr-Iran) . Damien Spleeters (auteur, Be) . Laar U Khan (informaticien, In) . Antoine Wauters (poète, Be) . Marco Zagaglia (cinéaste, Be)
Anonymes, lecteurs, auteurs, éditeurs, libraires, journalistes, écologistes et autres idéalistes pragmatiques y adhèrent jour après jour…

NON A L’OVERDOSE PLANIFIÉE !

MORT AU PILON ! MORT AUX BIBLIOCIDES !

VIVE LES LIVRES LIBRES !

(retour au groupe: http://www.new.facebook.com/posted.php?id=672298773&share_id=147658216702&post_id=147658216702&fragment=share_footer147658216702&comments.#/event.php?eid=165043263032&ref=mf)

Dans le cadre de la semaine de commandos poétiques MORT AU PILON !

A la Gougoutte 135 avenue de l’Hippodrome 1050 Bruxelles Librairie libre : livres en vente à prix libre

Du mardi 22 septembre au samedi 26, permanence 14h à minuit
Dimanche 27 septembre, 17h à minuit

Jeudi 24 septembre à 20h Soirée Troupe Poétique Nomade « Parce qu’un poète brûle plus vite qu’un livre » avec : Ben Ares, Antoine Boute, Olivier Dombret, Théophile de Giraud, Tom Nisse Benjamin Pottel, Fred Roth, Frédéric Saenen, Damien Spleeters, Antoine Wauters & micro ouvert au public… entrée gratuite accès : bus 71 – tram 24, 25, 94***

Categorieën
Over de taalgrens

winter exit

winterexit

> Winter Exit – jeudi 19 mars – 20h30
> à RTT : http://rtt.blog-libre.net/agenda_rtt

> Avec :
> Damien Magnette – http://www.myspace.com/damienmagnette
> Antoine Boute – http://www.myspace.com/clodo3000
> Agnès Palier – http://www.agnes-palier.net
> Olivier Toulemonde – http://olivier.toulemonde.free.fr

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Categorieën
Over de taalgrens

Grand Débat : performance contre poésie ?


Mercredi 18 février 2009 à 20h

Les enjeux de la poésie ont toujours été liés à la langue et au rythme, même si la sonorité ou le graphisme pouvaient s’y trouver privilégiés par rapport aux significations ou aux métaphores et aux comparaisons. Cependant, l’éclatement des genres littéraires et les transformations des arts contemporains ont vu apparaître de nombreuses formes mixtes qui jouent aussi ou avant tout du corps et de ses potentialités ainsi que des possibilités de la technique. Il ne s’agit plus de danse ou de musique ou de peinture ou de poésie ou de narration, mais de performances qui refusent de s’enfermer dans une classification artistique contraignante.

Le débat, entre « créateurs » venus plus ou moins de la « littérature », portera plus particulièrement sur la question du poétique pour des acteurs qui ne refusent aucune des voies contemporaines, mais privilégient la « performance » et donc le corps et ses prothèses techniques ou la « poésie » et donc la langue et ses jeux rythmiques. Performance ou poésie, au cours du débat, chacun des participants montrera un aperçu de ses activités.

Eric Clémens présentera cette rencontre entre Edith Azam (France), Antoine Boute (Belgique), Lucille Calmel (France) et Christian Prigent (France), tous à des degrés divers performeurs et poètes d’expérience.

Prix : € 5/4
Organisation : Entrez Lire
Lieu: Passa Porta, Rue Antoine Dansaert 46 -1000 Bruxelles
Info/Réservation : tél. +32 (0)2 513 46 74 ou info@entrezlire.be
http://www.entrezlire.be/

—————————————————————————————–

Vanavond is er in De Monk in Brussel
BRUSLAM # 1 met Xavier Roelens en
Mysteuretboule2fred

Categorieën
Lopende zaken Over de taalgrens

Vlinders in de bib

papillonsPapillons

Le projet des éditions de l’heure, lancé en 1998 par Ghislain Olivier, est conçu comme un « work in progress », un ensemble éditorial privilégiant la relation plastique entre le texte, l’image et l’objet-livre. Les centaines de titres publiés jusqu’à présent sont le reflet des rencontres faites par l’éditeur au gré de ses dérives. Chaque publication, tirée à quelques exemplaires, peut dès lors être perçue comme le fragment d’un catalogue plus vaste en perpétuel mouvement. Réalisés artisanalement, ces mini-livres seront présentés sous forme d’installation et investiront les locaux de la bibliothèque de Saint-Josse-ten-Noode comme autant de papillons livresques survolant les rayonnages. Un labyrinthe de lectures au sein duquel le visiteur pourra se perdre en naviguant à son propre rythme.

In het kader van Fureurs de Lire 2008 organiseert les éditions de l’heure van morgen 12 november tot 16 november in de bibliotheek van St-Joost ten Noode een tentoonstelling ‘Papillons’. Bij de vernissage daarvan zijn er enkele performances/voordrachten waaronder die van uw dienaar.

Ik breng daar tweemaal het gedicht ‘Lucifers van het lot‘, Vlak 17 van Het Pad van de Wenende Nacht, eerst ‘gewoon’ in het Nederlands en vervolgens in de verhakkelde vertaling ‘Matches de la sort‘, waar de vertaalsoftware van de Language Weaver Farm er wonderwel in slaagt het gedicht te herleiden tot een reeks ‘toevallige’ sonoriteiten.

Eerst de originele tekst, zoals die verscheen in De Gids in augustus:

Lucifers van het lot

[duet van izeganz & reva]

In deze stad van palen, blokken, adders & cymbalen
duwt je stem de droeve schoonheid uit de luchten,
breekt je lichaam de verte in de volgepropte straten aan.
Onze hond verdraagt het niet & blaft om stilte. & Ik,

uw licht ontzegt mij elk verspreken,
uw stralen doet mij in uw klaarte openbreken.

Ik draai het deksel op dit kolken liever niet meer open.
Niets verhardt het donkere woelen daar tot klare schijn.
Uw mes haalt echter laag na laag de dikke aangroei open &
het bloeden bindt de golven pijn in golven aan de pijn. & Ik,

bij elke aanblik los ik in uw wilde tover op,
bij elke wending valt het zingen als een bodem uit mijn zijn.

Je draait je lichaam als een lampje in het zonlicht aan
de zon verzakt, mijn hand vermolmt & jij blijft staan.
De duisternis heeft in je licht nu ook een klaar bestaan.
Jij hebt mij met je met bulderende zinnen aangedaan. & Ik,

ik heb mijn zwijgen in uw zwijgen aangesneden,
ik heb mijn klacht in hoger trillen doen vergaan.

Hier en daar lichtjes aangepast door mij als overijverige editeur van de seconde gaat de verhakkelde Franse versie dan als volgt:

Matches de la sort

Dans cette ville de poteaux, blocs, déplacer et cymbales
vous voter vous pour ce qui est triste de la beauté et
de la ventilation, rompt le verte votre corps dans la volgepropte
Il n’est pas de notre chien qui consonne et l’Europe pour le silence. Et moi j’ai,

Votre lumière me refuse chaque verspreken,
vos rayons me rend dans vos briser.

Je m’adresser le couvercle sur ce prévenir préféreraient
ne pas être plus ouvert. Rien ne renforce sa l’obscurité
woelen y manger apparence. Votre couteau confond est faible
après l’encrassement épaisse couche de l’ouverture et le bled
commettre les vagues douleur dans les vagues de la douleur. Et moi j’ai,

Dans chaque vue los moi dans votre sauvages sur, à chaque tour
d’événements est va chanter comme un sol de ma propre.

Vous choisissez votre corps comme une lumière dans le soleil
au soleil verzakt, ma main vermolmt et vous restera inchangée.
L’obscurité dans votre lumière a maintenant ont aussi un prêt existence.
Vous m’avoir avec vous au bulderende peines infligées, et moi j’ai,

J’ai mon silence soulevées dans votre silence,
j’ai ma plainte supérieur vibrer faire naufrage.

Tot slot nog het volledige lijstje van de deelnemers aan deze vernissage (met links naar de auteurs van wie  ik iets vond):
PAPILLONS 2008 – Editions de l’Heure

Bibliothèque communale de Saint-Josse-ten-Noode
Vernissage 12/11/2008
Note : les lectures de chacun dureront environ 5 à 7 mn. max.

Les lectures débuteront à 18h15

1. Rino TELARO
Performance
2. Jean-Philippe GOFFAUX
Lecture
3. Dirk VEKEMANS
Lecture en néerlandais « Lucifers van het lot »
4. Luc FIERENS
Performance
5. Marie-Laure BERAUD
Lecture + Performance livre
6. Catherine VANANDRUEL
Lecture
7. Christine RIGAUX
Lecture « notes d’atelier » – Jean-Marie Stroobants + Philippe DUBIT
8. Jean-Michel POCHET
Lecture : (Le répondant du répondeur, + pseudos littéraires)
9. Jacques LENNEP
Performance « AVE MARIA » + projection tableau PICABIA
10. Rino TELARO
Performance de fin

Categorieën
Links - publicaties Over de taalgrens

le silence n’a pas de license

SilenceRadio.org een project van het atelier de creation sonore radiophonique (acsr) presenteert u een verzameling geluidsbestanden netjes verdeeld in categorieën. Iemand  moet daar zwaar keelpijn gehad hebben, want het zijn allemaal pastilles geworden. Allicht om ons te plezieren worden de bestanden ook nog ’s als in vilt uitgeknipte cirkeltjes voorgesteld, hoe langer het bestand, hoe groter het cirkeltje  & in vrolijke kleurtjes nog wel. Alsjeblief, zuig toch op ons.

Ik lach ermee omdat ik groen zie dat wij zoiets niet hebben, natuurlijk.
Maar wie is wij? Je suis ook ne brusseleer,  oef kendediny?
Soit, ik denk we gaan doen de vertalink van de explicatie
(links naar de html-interface, er is ook een flash-versie):

  • nouveautés: ça parle par lui même, quoi
  • ici: een levend archief van vandaag de dag
  • lá-bas: verhaaltjes, klankdichtingen vertellinken en ficties. Volg de draad.
  • ouï: landschappen van klank, ambiances, veldopnames puur of duur of gereïnterpreteerd oei is een verzameling die getuigd van aandachten  en intenties
  • ailleurs: documentaires zoals curieuze prenten van realiteiten
  • etc: untsoweiter
  • dossiers; de dubbele bodem van SilenRadio.org; verbuigingen van eenzelfde object of eenzelfde thema in episoden, in facetten, in rhizoom, in het net.

Sans blagues: er zitten daar schone klanken tussen, neemt dus uw hoofdtelefoon, wast allen de oren & sit real tight.

Categorieën
Links - publicaties Lopende zaken Over de taalgrens

Baetens over Waalse Poëzie

In  het nieuwe nummer van rekto:verso lazen we eerst een letterlijk bedroevend verslag (het blad kan het ook niet helpen) van een ronde tafelgesprek rond alternatieven voor subsidiëring van/voor de podiumkunsten in Vlaanderen (het enige alternatief dat de deelnemers zien is de platte uitverkoop: ‘vrij denken’ is in onze ‘vrije wereld’ synoniem met gedachteloos het dictaat van de commercie volgen, iets waar men dan ook ‘vrij goed’ in slaagt).

Verder graag uw aandacht voor een boeiend en informatief  artikel van Jan Baetens over de poëzie in Wallonië.

lees rekto:verso nr 31

Categorieën
KLEBNIKOV CARNAVAL Lopende zaken Over de taalgrens

Oproep Klebnikov Carnaval valt niet in dovemansoren

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=HqThe_xrB3k]

Ghislain Olivier in een sprankelend duet met een rastalent.
Een open weide-performance in afwachting misschien dat wij onze Call for works voor het Klebnikov Carnaval in augustus vertaald krijgen.

Overigens, we vergaten totnogtoe om daar bij te vermelden dat het gebeuren ook erg kindvriendelijk van opzet is, vooral omdat dat voor ons zo vanzelfsprekend is. Het Provinciaal Domein hier in Kessel-Lo barst ook van de kinderanimatie, het terrein waar we terecht komen is een uitstekende speelweide, en we gaan zelf niet nalaten om behoorlijk wat voor onze kinderen te voorzien.

De ervaring leert ons dat tegen het einde van de zomervakantie de inspiratie van de ouders vrijwel uitgeput is.

Voor de periode 17-8 tot 24-8-2008 zit je goed met je kinders in Kessel-Lo! Voor ons is het dan gewoon heel de week “buitenspeeldag”. Pfew!

Aja, hier nog een beetje radio voor de grote kinders:

55x55_600986

L’etranger, Radio Panik, Brussels 105.4M
Show #121, June 17th 2008

Presented by precocious calvinist Kosten Koper and broadcasting to the masses (and missa) every Tuesday 15h30-16h30, Radio Panik, 105.4FM, Brussels.

Als ge’t mij vraagt zijn al die Walen gewoon zot.

Categorieën
Over de taalgrens

Fred Michiels

Categorieën
Lopende zaken Over de taalgrens

Ceci n’est pas une maison d’édition

Op 3 jaar tijd heeft hij zo’n 300 boekjes uitgegeven op 15 exemplaren.

Neen, dit gaat nu ’s niet over Nederlandstalige poëzie, maar over Olivier Ghislain, de Belg uit Charleroi die sinds 1998 met zijn ‘editions de l’heure’ het uitgeven van boeken verhief tot een performance, een internationaal klinkende commentaar op het boek, op de kunst, op het artisanale, op de micro-editie als sociaal bindmiddel, als vorm van netwerking, op een materialisatie van het ‘resseau’ op internet, op de bloesem op en de vergroeingen van de alternatieve creativiteitsbeleving die haar wortels heeft in de fluxus-beweging.

Ghislain heeft er met zijn project al ettelijke installaties en tentoonstellingen opzitten, hij is op boekenbeurzen in binnen- en buitenland een gesmaakte gast die met een ludieke ‘exhibitionisten’-act een deel van zijn ‘fonds’ in een jas verstopt en de argeloze bezoeker ermee overvalt: de boekenwinkel prêt-a porter…

Het work in progress van Ghislain munt ook uit in het multidisciplinaire, de diversiteit van de uitgaves is enorm maar in die diversiteit valt ook de constante kwaliteit op, de ernst en de liefde voor het artisanale waarmee deze erg vergankelijke boekjes het levenslicht zagen.

Ghislain\'s Meeneembibliotheek

Tegenover het artificiële tekort dat de commercie ons wil opdringen stelt hij zo de gestage groei van een rijke schoonheid, een breiwerk door mensen die elkaar ontmoeten door middel van hun link met de ‘uitgave van het uur’, een hecht sociaal verband dat zich zo vormt ver achter & los van de lege facades van de consumentenkunst.

Het gebeuren is ook een beetje de zoete wraak van het creatieve individu dat hardnekkig zijn ding blijft doen, vaak tegen beter weten in . De ironie wil immers dat de noodzakelijk beperkte oplagen ervoor zorgen dat veel van de micro-uitgaven nu fel gegeerde verzamelstukken zijn geworden waar verwoed jacht op gemaakt wordt.

Poets uw Frans wat op en lees er alles over op de blog van ‘editions de l’heure’…

Categorieën
Links - publicaties Lopende zaken Over de taalgrens

The Rise of the Giant Hommes de Reseaux, part 1


tt-lesoir-12mars08.jpg

http://www.thierrytillier.com

UPDATE 14/03/2008:

Thierry heeft nu ook onze rangen vervoegd en is erg welkom als KesselPoet .

U kan hier zijn eerste posting bekijken. Eigenlijk vind ik dat een verschrikkelijk lelijk woord, ‘posting’ .

Ik ga vanaf nu ‘schrijfsel’ gebruiken, ter aanduiding van een zo’n weblogpost.

Of , ruimer, een stukje code dat middels een webformulier aan een bestaande verzameling van stukjes code wordt toegevoegd door een mens. Want weblogs, althans zoals we die nu kennen, dat weet u, is een verschijnsel van voorbijgaande aard.

Daar richt je geen taal op in.
Zo dat al kon.